La Préfète à la rencontre des élus de Centre Tarn

Dans le cadre de sa tournée des intercommunalités du département, Mme la Préfète du Tarn Catherine Ferrier s’est récemment rendue à Réalmont à la rencontre des élus de la Communauté de Communes Centre Tarn. Son souhait était d’échanger librement, ce qui fut le cas tant sur des sujets d’actualité (Covid) que sur des problématiques locales.

Après une présentation succincte du territoire et des compétences exercées, le président M. Cantaloube a indiqué que la Communauté de Communes avait apporté, durant la crise sanitaire, son soutien aux acteurs économiques à hauteur de 106 548 €, tant en aides directes qu’en exonération de loyers.

Mme la Préfète a souligné qu’il fallait être à l’écoute du monde économique pour capter toutes les énergies et contribuer ainsi au développement du territoire. Elle s’est félicité que la Communauté de Communes ait pris la compétence « Jeunesse » et lancé une opération programmée d’amélioration de l’habitat. Selon elle, ce qui contribue aujourd’hui à l’attractivité d’un territoire, au-delà de son cadre de vie et de sa localisation, c’est sa capacité à mettre en oeuvre une politique jeunesse et à offrir des logements de qualité.

Aux inquiétudes exprimées par M. Cantaloube sur les financements de l’Etat dans le cadre des futurs contrats de revitalisation et de transition écologique, elle a souhaité le rassurer tout en précisant qu’une priorité serait donnée aux projets inscrits dans lesdits contrats. Elle a donc invité les élus à saisir cette opportunité, à s’organiser pour contribuer au développement de leur territoire en complémentarité des agglomérations voisines. Les Maires de Laboutarié, Lombers, Réalmont et Terre-de-Bancalié sont intervenus en matière de sécurité routière et ont attiré son attention sur la trop grande vitesse des poids lourds et les nuisances qu’ils occasionnent dans la traversée des bourgs. Consciente des risques, Mme la Préfète a indiqué qu’elle se rapprocherait de la Gendarmerie.

Les derniers échanges ont été consacrés à une situation qui ne cesse de se détériorer : l’accès aux soins. Au manque de médecins désormais bien connu, notamment à Montredon-Labessonnié, s’ajoute celui des infirmiers qui touche aujourd’hui les communes de Fauch et de Terre-de-Bancalié. Mme la Préfète a indiqué qu’elle interviendrait auprès de l’Agence Régionale de Santé, en esquissant une piste : la médecine en exercice partagé ville/hôpital ou encore l’exercice salairié qui nécessiterait toutefois la création d’un centre de santé à l’initiative des collectivités.

Arifat : réparation du pont route des cascades

Le chantier de réparation du pont situé sur la route des cascades à Arifat démarre lundi 20 septembre. L’ouvrage qui enjambe le ruisseau des Bardes, situé en contrebas de la route départementale sur la voie qui descend à côté du parking des cascades, est endommagé et menace de s’effondrer. La Communauté de communes Centre Tarn et la commune d’Arifat ont donc décidé de procéder à sa réfection, pour un coût total de 56 000.

Dans un premier temps, la pose d’un batardeau et d’un dispositif de dérivation des eaux est prévue pour assécher la zone à réparer. Une pêche de sauvegarde sera effectuée afin de préserver toute la faune locale. La buse endommagée sera ensuite remplacée avec un nouveau coffrage bétonné, complété par un enrochement puis la réfection de la voie sur le pont. Le terme du chantier est prévu pour fin octobre (sauf aléas météorologiques ou imprévus).

Pendant cette période, la route sera barrée au niveau du pont pour tous les véhicules, mais aussi pour les randonneurs. Le sentier des cascades ne sera pas accessible dans son totalité : les marcheurs pourront atteindre le point de vue sur les cascades, mais ils devront ensuite faire demi-tour, faute de pouvoir parcourir l’intégralité de la boucle.

Terre-de-Bancalié : construction d’une micro-crèche à ossature bois

Une nouvelle micro-crèche verra le jour cet automne à Saint-Lieux Lafenasse (commune de Terre-de-Bancalié), au sein du lotissement des Fluorines.
Ce bâtiment, construit par la Communauté de communes Centre Tarn, accueillera 11 enfants encadrés par les professionnels de l’association Ma 2ème maison.

« Sur Lafenasse, les enfants étaient jusque-là accueillis dans une petite maison que nous louons à Tarn Habitat. Ce nouveau bâtiment est une construction écoresponsable, avec une ossature bois qui a d’ailleurs donné lieu à des financements spécifiques. Les petits seront accueillis dans une véritable micro-crèche, beaucoup plus fonctionnelle et adaptée à leurs besoins comme à ceux du personnel », explique le vice-président de la Communauté de communes Pierre Calvignac.

La maîtrise d’œuvre a été confiée à l’architecte tarnais Lazare Mougel, auteur notamment d’aménagements à la maison de la musique de Cap Découverte, à la Bibliothèque universitaire Champollion ou à la Maison départementale des sports à Albi. Il nous présente ce joli projet.

L’architecte Lazare Mougel (gilet fluo), entouré du vice-président de la Communauté de communes Pierre Calvignac (à gauche du panneau, du responsable du pôle technique François Compans et des représentants des sociétés Chappert (à gauche) et Trujillo (à droite).

Quelle est la trame de ce projet architectural ?

Lazare Mougel : Comme nous sommes dans un quartier pavillonnaire, le choix architectural devait s’intégrer dans l’environnement bâti immédiat. C’est donc un bâtiment contemporain, avec une grande toiture traditionnelle à 4 pentes. De grandes ouvertures avec des allèges basses permettent aux enfants d’avoir des vues sur le paysage. Elles procurent aussi un ensoleillement passif et laissent entrer la lumière, tandis que les débords larges du toit évitent la surchauffe en été. Nous avons consulté les futurs utilisateurs pour que l’organisation du bâtiment soit liée aux usages de la crèche, avec des pièces dédiées à chaque fonction (activités, dortoir, salle de change, cuisine, biberonnerie…), une cour et un préau.

Pourquoi le bois a-t-il une place centrale ?

Notre ligne de conduite est d’utiliser autant que possible des matériaux naturels ou biosourcés. Nous avons donc choisi une ossature et un bardage bois, avec du bois 100 % local certifié Bois des Territoires du Massif Central. L’usage du bois local permet d’avoir un faible bilan carbone, d’être plus rapide dans la construction, avec très peu de maçonnerie. Il y a aussi une très bonne isolation thermique, pour un maximum de chauffage « passif ».

Comment se passe le chantier ?

Pour poursuivre cette démarche locale, l’ensemble des entreprises qui travaillent sur le chantier sont des environs et font travailler des personnes du territoire. Le chantier débuté en février 2021 avance selon le planning défini : nous en sommes à l’aménagement intérieur et au second œuvre, et la livraison est programmée à l’automne.

Plus d’informations sur les crèches de Centre Tarn : www.centretarn.fr/enfance-jeunesse/petite-enfance

Accès Médiathèque de Réalmont

Accès aux médiathèques du Centre Tarn à partir du 9 août 2021.

Suite au décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021, à partir du 9 août 2021 la présentation du pass sanitaire (numérique ou papier) est obligatoire pour accéder à toutes les médiathèques du Réseau Intercommunal des Médiathèques Centre Tarn (Réalmont, Montredon-Labessonnié et Lombers).

N’hésitez pas à nous contacter pour tout complément d’information : 05 31 81 96 03.

(voir décret)
Retrouvez toutes les informations concernant le pass sanitaire ici : www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire

Votre magazine intercommunal Points Communs de l’été 2021 est en ligne

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

 

Voir les magazines précédents